Avengers : Infinity War – Notre critique !

Fiche info

  • Date de sortie française : 25 avril 2018
  • Titre en VO : Avengers: Infinity War
  • Sortie étasunienne : 27 avril 2018
  • Production : Marvel Studios
  • Budget : Inconnu
  • Recettes mondiales : A venir…
  • Nombres d’entrées en France : A venir…
  • Sortie vidéo : A venir…
  • Réalisateurs : Anthony Russo et Joe Russo (« Les frères Russo »)
  • Producteur : Kevin Feige
  • Scénaristes : Christopher Markus et Stephen McFeely
  • Compositeur : Alan Silvestri

Création du film

Lors de la révélation en 2014 des différentes dates, logos et titres qui composeront les films de la phase 3 du Marvel Cinematic Universe (MCU), Avengers : Infinity War devait se diviser en deux parties. Finalement, l’intrigue se déroulera tout de même sur deux films mais le second n’aura pas comme sous-titre Infinity War

Cette « première partie » réunira tout les Avengers ainsi que les Gardiens de la Galaxie contre Thanos. Il est annoncé comme la consécration et la conclusion de tout ce qui a été fait par le MCU depuis sa naissance avec Iron Man en 2008, il y a donc tout juste 10 ans. Au total ce sera 18 films produits (non ne comptons pas L’Incroyable Hulk dont son intégration à l’univers est totalement incohérent) qui ont rapporté en tout environ 13 milliards de $ au box-office international. Thanos est apparu à la fin de Avengers et Avengers : L’ère d’Ultron et est présenté comme le méchant ultime dans Les Gardiens de la Galaxie.

La production débute en 2017 en Géorgie (Etats-Unis) et plus particulièrement aux studios Pinewood Atlanta.

Notre avis sur le film

On ne va pas se mentir, ce qui nous excitait le plus dans Avengers : Infinity War, c’était deux choses : la promesse d’un très grand spectacle et la réunion de tout les super-héros sur une même pellicule (enfin, disque dur depuis l’ère du numérique). Sur le premier point, les attentes sont largement comblées. Cascade d’effets spéciaux réussis, combats et batailles partout où on pourrait l’imaginer, un rythme qui va vite et ne laisse pas place à l’ennui, un méchant qui en impose, des scènes épiques, un peu violence bienvenue, des costumes créatifs et une bande-originale qui est de qualité. Oui, on a bien un des films les plus spectaculaires de ce nouveau siècle, par la variété des lieux de combats et de leurs formes, on en a plein les yeux.

Visuellement, il n’y pas que les combats qui sont réussis. La réalisation des frères Russo est bien plus agréable que celle sur Captain America : Civil War. Les différents lieux ont vraiment un style visuel, certains plans sont réellement beau à voir, le talent des directeurs de la photographie est à saluer. Evidemment, on est très loin de batailles épiques de films telles que celles de la trilogie du Seigneur des Anneaux. De plus, deux ou trois effets spéciaux ne paraissent pas entièrement finis, mais c’est peu de choses sur la totalité.

Ensuite, concernant la deuxième promesse, on ne peut bouder notre plaisir de retrouver tout les super-héros réunis pour une même cause. Cette réunion est très soignée car elle se fait au long du récit et chaque retrouvaille supplémentaire nous fait sourire. Tout les héros présents ont le droit à un moment de gloire, ils sont tous traités à égalité et ça fait plaisir. De plus, Thanos est présenté comme une vraie menace, le méchant n’est pas totalement lisse, et ses serviteurs ont un character design très réussi et participent au spectaculaire des combats.

C’était le principal défi des scénaristes et des équipes, comment faire tenir tout ces personnages ? La solution trouvée par Christopher Markus et Stephen McFeely (également scénaristes de Captain America : Civil War) est bien trouvée et le scénario n’en gagne qu’en qualité. Cependant, quelques super-héros et personnages sont purement et simplement supprimés. Pas d’apparition d’Ant-Man ou d’Hawkeye dans le film, ce qui aurait pourtant semblé logique. Ces deux héros devront faire leur retour dans le prochain opus d’Avengers, mais cela sonne tout de même faux. On espère également que la romance entre Thor et Jane Foster aura une vraie fin car son personnage est tout simplement oublié depuis Thor : Le Monde des Ténèbres.

En parlant des couacs du scénario, il y en a un autre, qui dérange un peu plus. Il s’agit de l’humour. A la fois grand point fort et grand point faible du MCU, parfois il marche, et parfois non, tantôt bien placé, ou pas. Dans un film sérieux et sombre, l’humour aurait dû avoir une place discrète. Malheureusement, même si il se fait moins présent que la majorité des films de l’univers, il est quand même beaucoup trop présent, et surtout placé où il ne faudrait pas. En effet, lors de certains combats ou moments sérieux, l’humour à la Marvel n’a tout simplement pas sa place et décrédibilise le sens de certaines scènes, d’autant plus que l’on ne rit généralement pas dans ces cas-là. En revanche, les quelques fois où il est intelligemment placé, l’humour fonctionne et ça en devient un bon atout.

Restons dans les défauts du scénario pour évoquer certains passages qui font un peu « artificiels ». On ne révélera rien de l’intrigue, mais certains comportements stupides et irréfléchis de certains personnages font vraiment forcés pour permettre au scénario d’évoluer. 

Pour finir avec les défauts, force est de constater que Marvel a du mal à nous faire monter les larmes aux yeux. En effet, lors de moments qui pourraient, enfin, qui devraient attrister les spectateurs, il est dommage que l’on reste indifférent devant ces scènes. 

Finalement, cette réunion de super-héros est à la hauteur des attentes puisque qu’elle réussie ses principales missions : divertir, éblouir, faire frissonner, regrouper ses personnages intelligemment, que l’on ait pour eux, et construire un vrai méchant. Cependant quelques défauts laissent un goût amer, comme l’absence de certains personnages, de l’humour mal placé, des émotions qui ne prennent pas et des personnages aux réactions parfois stupides. La fin de Avengers : Infinity War réussit tout de même à créer une grande excitation pour découvrir les prochaines productions Marvel, notamment le quatrième opus de la quadrilogie Avengers,  qui est toujours sans titre par ailleurs.

Notre avis sur l’édition vidéo

A venir…