Mickey et son Orchestre Philarmagique – Notre avis !

L’arrivée de Mickey et son Orchestre Philarmagique a été annoncée lors de la soirée de lancement du programme Insidears, en mai 2018. Cette attraction en 4D (ou 3D avec des effets sensorielles) est déjà présente depuis 2003 à Walt Disney World (Magic Kingdom), puis Hong Kong Disneyland et Tokyo Disneyland. Cependant, à la différence des autres versions, la version française est vouée à être temporaire et ne durer que pour les festivités du 90ème anniversaire de Mickey. Les décorations intérieures et extérieures ne se résument donc qu’à quelques affiches.

Le Discoveryland Theatre, une salle à occuper

Ce qui est aujourd’hui devenu le Discoveryland Theatre, s’appelait à l’ouverture du parc CineMagique et présentait Captain EO (film en 3D avec Michael Jackson et réalisé par Francis Ford Coppola, réalisateur de Dracula, Le Parrain ou encore Apocalypse Now). En 1992, ce cinéma n’avait de magique que le simple fait qu’il soit en 3D ! En 1998, la salle accueille Chérie, j’ai rétréci le public et elle subit près de 8 mois d’intenses travaux pour pouvoir réaliser les effets sensorielles (comme faire bouger les sièges de 600 personnes en même temps).

En 2010, une nouvelle page se tourne pour CineMagique car cette salle change de nom pour devenir le Discoveryland Theatre et accueille à nouveau le film Captain EO en hommage à Micheal Jackson. Malheureusement, à partir de ce moment, Disneyland Paris à l’air de ne plus savoir que faire de cette salle de projection 3D avec des effets sensorielles conçues pour un film. L’attraction avec le roi de la pop est tout de même très vieillissante, et il en est de même pour Chérie, j’ai rétréci le public. De plus, les attractions du Futuroscope ou les nouvelles technologies dans les parcs demandent de gros travaux dans cette salle pour qu’elle puisse toujours être magique. Cependant, rien ne sera fait et Captain EO reste jusqu’en 2015 et sera remplacé par Ant-Man – Présentation Exclusive, qui est une présentation en 4D d’une séquence d’Ant-Man et de la bande-annonce du film. L’année suivante, c’est Disney & Pixar Short – Film Festival qui occupe la salle et présentera 3 court-métrages Disney et Pixar (A Cheval!, La Luna et Drôles d’Oiseaux sur une ligne à haute tension), toujours en 4D.

En 2017, l’attraction Star Wars – Path of the Jedi occupe la salle mais n’utilise ni la 3D, ni les effets sensorielles de la salle (à part quelques flashs de lumière) et n’est qu’une succession des scènes cultes de la saga.

En 2018, une attraction enfin à la hauteur des capacités de la salle va être projetée, il s’agit de Mickey et son Orchestre Philarmagique, qui va accompagner les festivités des 90 ans de Mickey. Même si l’attraction est déjà vieillissante dans les autres parcs, il s’agit tout de même du projet le plus ambitieux depuis que cette salle s’appelle le Discoveryland Theatre

Un court-métrage sympathique

Tout d’abord, nous allons parler du film projeté en lui-même. Et on doit dire que celui-ci est très dynamique, on ne s’ennuie à aucun moment, et les péripéties de Donald rythment vraiment tout cela. Donald est un excellent choix de personnage principal, il permet des gags réussis et le scénario n’a nullement besoin de dialogues pour être compris. D’ailleurs, le mélange entre le français et l’anglais est très bien calibré. Ce court-métrage tire aussi sa force avec les séquences de films choisis. En effet, même si c’est un copier-coller de la version américaine, il est fort plaisant de passer des univers d’Aladdin, au Roi Lion, en passant par Peter Pan, Fantasia et La Petite Sirène, même si c’est surtout les Classiques des années 90 qui sont mis en avant. La musique et les chansons sont entraînantes ce qui fait que le film est très bon à lui tout seul, et se suffit donc à lui-même. On notera cependant une animation 3D qui vieillit et fait vraiment jeu vidéo par moment. De plus, le titre et l’affiche sont un peu mensongères puisque le réel héros de l’histoire n’est pas Mickey, mais Donald ! 

Une 4D qu’à moitié réussie

C’est sur ce point que l’on attendait plus le spectacle. En sachant ce que nous avait fait vivre Chérie, j’ai rétréci le public, on savait que la salle avait les moyens d’avoir de très bon effets sensorielles. Et malheureusement, c’est sur ce point que l’on est le plus déçu. On effet, à part quelques gouttes d’eau sur les mains, un vent très léger, des mouvements de salles et quelques jeu de lumière, c’est tout ce que l’on a eu. Finalement, ne vous attendez pas à une grande immersion, puisque tout les effets sont très légers et l’odorat a été complètement oublié. De plus, il semblerait que toutes les personnes dans la salle n’aient pas ressenti les mêmes choses, ce qui signifie qu’il y a quelques dysfonctionnement concernant les effets. Cependant, l’effet de la 3D est diablement efficace. En effet, celle-ci est propre et très poussée, on a vraiment l’impression de se prendre des choses dans la figure (visuellement parlant).

Conclusion

On n’attendait rien de Mickey et son Orchestre Philarmagique, mais sans être surpris, on l’a tout de même apprécié. Même si cette nouveauté est un peu vieillissante, que les effets ne sont pas très efficaces ou poussés, et que le spectacle n’a rien à voir avec le thème de Discoveryland, cette attraction a quand même des qualités, elle plaira aux plus jeunes et divertira les plus âgés, c’est donc un petit plus et une bonne chose qui va accompagner les 90 ans de Mickey durant cette fin d’année 2018.

Il est cependant évident que cette attraction n’est que temporaire, ce qui veut dire que le Discoveryland Theatre se retrouvera vide ensuite ou remplacé par une projection sans ambition, sympathique ou non. Nous ne pouvons que souhaiter de vraies décisions pour cette salle, que ce soit de gros changements ou une destruction, car elle est pour le moment peu utile et ne va pas aider à dynamiser le fond de Discoveryland.