Pentagon Papers – Notre critique !

Fiche Infos

  • Date de sortie française : 24 janvier 2018
  • Titre en VO : The Post
  • Sortie étasunienne : 12 janvier 2018
  • Production : Amblin Entertainment, DreamWorks
  • Distribution : 20th Century Fox (USA) ; Universal (France)
  • Budget : 50 millions de $
  • Recettes mondiales : 55 millions de $ (en cours)
  • Nombres d’entrées en France :  A venir…
  • Sortie vidéo : A venir…
  • Réalisateur : Steven Spielberg
  • Producteurs : Steven Spielberg, Amy Pascal et Kristie Macosko Krieger
  • Scénaristes : Liz Hannah et Josh Singer
  • Compositeur : John Williams

Création du film

Le film s’est fait très rapidement ! Le projet a été annoncé d’un seul coup, avec Meryl Streep et Tom Hanks en tête d’affiche. En parallèle de la production de Ready Player One, Steven Spielberg assure également celle de Pentagon Papers. La bande-annonce arrive tardivement et le projet fait alors très vite parler de lui.

Notre avis sur le film

L’excellence du film vient de là où on l’attendait, c’est-à-dire de la performance du duo d’acteurs formé par Tom Hanks et Meryl Streep. Deux des plus grandes figures du cinéma actuel, les voir réunis ensemble fait son effet à chaque image. Meryl Streep (Into the Woods, Mamma Mia!, Sur la Route de Madison) incarne Kay Graham, la patronne du Washington Post. Son personnage est très bien écrit, le jeu de l’actrice nous fait vivre avec le personnage ses craintes, ses doutes et ses choix difficiles. Il en est évidemment de même pour Tom Hanks (Il faut sauver le Soldat Ryan, La Ligne Verte, Forrest Gump), rédacteur en chef du journal, l’acteur rend son personnage attachant et intéressant dès les premières scènes. Ces deux acteurs ont toujours autant de prestance à l’écran et donne tout deux un charisme et une profondeur incroyable à leur personnage.

Les deux autres grandes figures du cinéma réunis pour ce film se trouve derrière la caméra, il s’agit de Steven Spielberg et John Williams. Ce dernier du haut de ses 85 ans compose toujours autant et ne s’arrête pas entre la filmographie de Spielberg et les Star Wars. Cependant, son travail sur la bande-originale de Pentagon Papers peut paraître quelque peu décevant. En effet, celle-ci est agréable à écouter et sert bien le film, mais ça s’arrête là. Il est dommage que l’on ne retienne aucun morceau ou que la BO ne tape jamais aux oreilles une seule fois.

Pour ce qui est de Steven Spielberg, après de nombreuses réalisations, le réalisateur montre qu’il sait toujours innover dans ses mouvements de caméra et ses plans. Certains sont particulièrement originaux, notamment dans la manière de filmer la tourmente des personnages ou l’impression des journaux.

Cependant, le film ne serait rien sans ce scénario. Le début peut paraître un peu difficile à suivre car il fait référence à de nombreux détails des Etats-Unis à cette période, mais dès que l’on rentre dans le vif du sujet, le rythme et la tension sont parfaitement maîtrisés et la durée du film ne se fait nullement ressentir. C’est d’ailleurs cette tension qui est l’autre point fort de Pentagon Papers, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. Les relations et le passé de Kay Graham rend vraiment la problématique intéressante et difficile. C’est d’ailleurs grâce à cela que l’on découvre une face cachée des Etats-Unis de l’époque et qui ne fait qu’amplifier l’intérêt du film.

Finalement, ce qui manque à cette réalisation de Spielberg, c’est de l’émotion. En effet, il y a de nombreux moments mémorables, mais on ne ressent pas assez le déchirement intérieur des personnages. Il aurait fallu développer d’avantage les relations qu’entretiennent les deux personnages principaux avec leur famille. Il aurait pu être très intéressant que leurs avis s’imposent d’avantage pour vivre plus intensément certaines scènes.

En conclusion, Pentagon Papers est à classer parmi les très bons films de la filmographie de Steven Spielberg, Meryl Streep et Tom Hanks. Ce trio fait vraiment des merveilles à l’écran et fait vivre des scènes intenses. L’histoire est intéressante et bien maîtrisée, même si elle ne surprend à aucun moment, ce qui renvoie une image un peu académique pour ce film, qui manque en plus d’émotion. Mais ces défauts restent mineurs et Spielberg réalise encore une fois un grand film, qui est déjà un des meilleurs de 2018.

Notre avis sur l’édition vidéo

A venir…