Spider-Man : Homecoming – Notre critique !

Fiche Info

  • Date de sortie : 12 juillet 2017
  • Titre en VO : Spider-Man: Homecoming
  • Titre québécois : Spider-Man : Les Retrouvailles
  • Sortie étasunienne : 7 juillet 2017
  • Production : Marvel Studios (et distribution de Sony Pictures)
  • Budget : 175 millions de $
  • Recettes mondiales : 257 millions de $ (En cours)
  • Nombres d’entrées en France : Bientôt en exploitation
  • Sortie vidéo : A venir…
  • Réalisateur : Jon Watts
  • Producteurs : Amy Pascal (Sony) et Kevin Feige (Marvel Studios)
  • Scénaristes : Jonathan Goldstein, John Francis Daley, Jon Watts, Christopher Ford, Chris McKenna et Erik Sommers
  • Compositeur : Michael Giacchino

Création du film

Spider-Man : Homecoming, c’est avant tout une histoire de droits, symbole de la discorde entre les studios pour avoir le plus de personnages Marvel possibles…

Fin des années 90, Marvel est au bort du gouffre financier. Les quelques films avec des personnages Marvel étaient des échecs, le plus connu est certainement Howard… Une Nouvelle Race de Héros (produit par Lucasfilm, distribué par Universal). Cependant, après le succès de la Warner et DC Comics avec la saga Batman de Tim Burton, certains studios se montrent intéressés par le genre super-héroïque. Marvel «loue» (vend les droits des personnages, mais reviennent à Marvel Studios si il n’y a pas de films de fait avec ces personnages dans un laps de temps) alors les droits de ses personnages à des studios qui pourront les utiliser pour le cinéma. C’est ainsi que naquirent X-Men de la Fox en 2000, Spider-Man de Sony en 2002, la trilogie Blade par la Warner et deux films Hulk par Universal. Avec tout ces succès, Marvel Studios n’allait pas s’empêcher de produire eux-même des films, et ainsi Iron Man fut projeté en salles en 2008.

Ainsi, en cette année 2008, voilà, en simple, à quoi ressemblait la répartition des droits sur les personnages Marvel :

– Universal : Howard, Namor, Hulk et le droit d’avoir le monopole de faire des attractions Marvel sur un large espace des Etats-Unis.

– Sony : Spider-Man, Venom, Ghost Rider.

– Warner Bros : Blade

– Lionsgate Films : le Punisher

– 20th Century Fox : Les X-Men, Wolverine, Les 4 Fantastiques, Daredevil, Elektra

– Marvel Studios : Les Avengers, Iron Man, Captain America, Thor, Les Gardiens de la Galaxie, Black Panther, Ant-Man, etc.

– Paramount : Droits de distribution des films de Marvel Studios.

– Disney : Ils viennent de racheter Pixar, ils se remettent peu-à-peu d’un Age Noir, ils n’ont rien à voir avec Marvel, alors laissons-les tranquilles.

Mais fin 2009, tout bascule pour ces studios lorsque qu’une souris vient fouiner dans leurs affaires… En effet, Disney venait de racheter Marvel Studios pour 4 milliards de dollars. Ils mettent alors juridiquement la pression aux autres studios pour avoir le maximum de droits sur les personnages. C’est ainsi que Sony lance un reboot de Spider-Man avec The Amazing Spider-Man qui sortira en 2012, qui aura une suite en 2014. Pour ces deux films, Disney a les droits sur les produits dérivés. Entre temps, Disney a récupéré les droits de distribution sur les prochains films de Marvel Studios, Paramount est donc hors course mais garde tout de même les droits de distribution sur les films qu’ils ont déjà produits, et il en sera de même pour tout les autres studios. La boîte aux grandes oreilles a aussi eut les droits pour les personnages de Hulk, Blade, Punisher, Daredevil, Elektra, Ghost Rider et Howard. Les droits pour Namor sont partagés avec Universal, et Disney ne peut toujours pas intégrer l’univers Marvel dans son parc Walt Disney World en Floride. En 2014, The Amazing Spider-Man – Le Destin d’un Héros ne fait pas le succès escompté par Sony. Disney et Sony négocient alors, et Spider-Man intégrera le MCU à partir de Captain America – Civil War et il y aura de nouveau un reboot produit par Disney/Marvel Studios et distribué par Sony, Spider-Man : Homecoming.

Infographie des droits des personnages Marvel, à l’heure où j’écris ces lignes

Quelques mois plus tard, après de nombreux acteurs et casting, c’est finalement Tom Holland qui jouera l’Homme Araignée. En 2016, le casting se complète et la production avance normalement jusqu’à la date de sortie.

Tom Holland

Notre avis sur le film

Chaque film du Marvel Cinematic Universe (MCU) est un divertissement, un film qui avance à un rythme rapide et où l’on s’ennuie jamais et Spider-Man : Homecoming n’échappe pas à la règle. Mais ce dernier est non seulement un film qui s’intègre très bien au MCU, mais il est aussi un film qui sait s’en différencier, et c’est en cela que ce nouveau reboot se détache de tout ce qui a déjà été fait en terme de super-héros. En effet, ici au revoir le film d’action ou le film fantastique, on a ici une pure comédie américaine. Alors oui, Marvel Studios a déjà fait une comédie avec les deux volets des Gardiens de la Galaxie, mais l’humour ici est très différent. On assiste donc à une excellente comédie américaine, qui ne repose pas sur un humour stupide mais un humour vraiment efficace avec certaines scènes vraiment délicieuses tant elles peuvent faire rire grâce au scénario très bien ficelé.

Tiens, puisque nous parlons de scénario, celui de Spider-Man : Homecoming est très simple, Spider-Man veut rejoindre les Avengers via Tony Stark. Ainsi, on évite de refaire le même scénario que les films de Raimi ou Webb. Ce film ne fait pas vraiment avancer le MCU, dans le sens où le film est presque anecdotique dans cet univers, mais la qualité du film fait oublier ce détail.

Niveau personnages, on a à boire et à manger. D’abord, Peter Parker alias Spider-Man se montre vite attachant, grâce à son capital sympathie acquis grâce à Civil War mais le très bon jeu d’acteur de Tom Holland y est également pour beaucoup. Pour ce qui est de Tony Stark alias Iron Man, joué par Robert Downey Jr., le personnage est toujours fidèle à lui-même et sa complicité avec Spider-Man fonctionne à merveille dans certaines scènes.

A part ce duo de tête, on a quand même pas mal de personnages clichés, creux ou qui auraient pu être mieux exploités, même si ils sont tous plutôt réussis. D’abord, le nouveau méchant, Le Vautour, n’impressionne pas, on se demande quel est le but et les motivations de ce nouveau méchant, son « équipe » est totalement oubliable. Seuls ses gadgets, son costume, son twist et Michael Keaton rendent le personnage intéressant. Ensuite, on a les personnages clichés du lycée avec le pote geek de Peter Parker joué par Jacob Batalon et les jolies nanas oubliables, insipides et presque inutiles, jouée par Zendaya et Laura Harrier. Tante May ne sert quasiment à rien. Le jeu des acteurs sauvent quand même ces personnages qui réussissent à être efficaces dans les scènes de comédie.

Enfin, les quelques caméos sont très bien insérés. Notez que Jennifer Connelly fait la voix (en VO) du costume de Spider-Man, alors que son époux, Paul Bettany, faisait la voix de Jarvis et interprète maintenant Vision. Il est donc possible que cette voix soit traitée de la même manière dans les prochains films.

Pour les autres points négatifs, on pourrait pointer quelques scènes ou passages ridicules tant elles sont invraisemblables.

La réalisation de Jon Watts est simple, il sait mettre en œuvre une bonne comédie. Les costumes sont impeccables, les décors sont réalistes et certains plans sont savoureux. La réalisation reste perfectible pour les scènes d’actions qui sont peu lisibles, c’est parfois moins visibles que certains passages de Captain America – Civil War des frères Russo.

Enfin, la BO de Giacchino (ci-dessous) est jolie et travaillée, bien que je ne la trouve pas mémorable, certaines notes pourront rester dans votre tête.

Donc ce re-reboot est une grande réussite ! C’est un film qui a su se différencier de ce qui a déjà été fait dans le MCU et dans les autres films sur l’Homme Araignée. Le film se suit très bien, l’humour est sa plus grande qualité. Bonne BO, bons effets spéciaux, bonne création visuelle et excellent casting. Même si il y a des défauts de scénario, de réalisation et au niveau des personnages, Spider-Man : Homecoming est un excellent film et une bonne surprise. Le MCU n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin.

Notre avis sur l’édition vidéo

A venir…