Thor : Ragnarok – Notre critique !

Fiche info

  • Date de sortie : 25 octobre 2017
  • Titre en VO : Thor: Ragnarok
  • Sortie étasunienne : 3 novembre 2017
  • Production : Marvel Studios
  • Budget : 180 millions de $ (promotion non-comprise)
  • Recettes mondiales : 427 millions de $ (en cours)
  • Nombres d’entrées en France :  1 140 386 entrées (en cours)
  • Sortie vidéo : Sortie prévue en mars 2018
  • Réalisateur : Taika Waititi
  • Producteurs : Victoria Alonso, Brian Chapek, Louis D’Esposito, Kevin Feige, Thomas M. Hammel, Stan Lee et Brad Winderbaum
  • Scénaristes : Eric Pearson, Craig Kyle et Christopher Yost
  • Compositeur : Mark Mothersbaugh

Création du film

C’est en 2014 que le film est officialisé. L’année suivante, la présence de Hulk est confirmée et Cate Blanchett est annoncée au casting. Le tournage se déroule en Australie et dura 4 mois. Lors de la sortie de Doctor Strange en 2016, on sait que le héros de ce film viendra aider Thor dans cette nouvelle aventure.

Photo de Tom Hiddleston et Chris Hemsworth sur le plateau

 

Notre avis sur le film

Il est d’abord bon de dire que les deux premiers opus de la trilogie Thor sont assez semblables. En effet, Thor (sorti en 2011) et Thor : Le Monde des Ténèbres (sorti en 2013) présentaient les personnages principaux, avaient des couleurs sombres et le principal de l’action se déroulait sur Terre pour mettre en avant la relation qui liait Thor à Jane Foster. Tandis qu’avec ce troisième opus (qui doit normalement conclure la trilogie), on change totalement de ton, adieu la romance et les couleurs sombres pour laisser place à un univers pétillant de couleurs.

Ce revirement dans la direction artistique est un réel pari gagné. La réalisation de Taika Waititi est soignée, chaque plan est bien mis en scène, les effets spéciaux sont généralement bons, les costumes et les maquillages sont originaux et surtout les scènes d’action sont lisibles (ce qui est malheureusement de plus en plus rare dans le MCU) ! Tout cela amène un vrai vent de nouveauté à cette trilogie, bien qu’au sein de l’univers, cela fait penser aux tonalités des deux films Les Gardiens de la Galaxie. Cependant, toutes ces couleurs sont parfois de trop, il en résulte parfois quelque chose d’étrange et on a dû mal à croire en l’univers.

En parlant d’univers, il est bon de noter qu’au bout de trois films, on ne sait toujours rien (ou très peu de chose) des populations moyennes d’Asgard. On connait les monuments de la ville, les personnages aux rôles politiques importants, mais encore une fois, la ville est bien vite survolée dans cet opus.

Nous avons affaire à un film de Marvel Studios sorti en 2017. Donc après la comédie qu’était Les Gardiens de la Galaxie – Volume 2, nous avons donc encore droit à une comédie qui s’appelle Thor : Ragnarok. En comme souvent chez Marvel, l’humour fonctionne plus ou moins bien. Celui-ci marchait à merveille pour Les Gardiens de la Galaxie (le premier opus) et Spider-Man : Homecoming, mais ici, on rigole une fois sur quatre, et on ne fait que sourire le reste du temps. Pour cause, l’humour n’est basé que sur des punchlines ou du second degré très facile et qui est le même depuis Avengers ! Pire encore, il décrédibilise totalement les enjeux de certaines scènes. En parlant d’enjeux, ceux-ci ne se font clairement pas ressentir pendant le film tant le ton est léger.

Marvel oblige, le casting est encore une fois excellent et chaque acteur donne vraiment une personnalité, une classe et une épaisseur à son personnage. Ainsi, Chris Hemsworth (Thor), Mark Ruffalo (Hulk/Bruce Banner), Tom Hiddleston (Loki) et Tessa Thompson (Valkryrie) forment un quatuor atypique et attachant qui divertit le public pendant tout le film et donne un vrai plus lors des scènes d’action. On a toujours plaisir à retrouver Anthony Hopkins dans le rôle de Odin. Mais l’interprétation qui restera dans les mémoires est celle de Cate Blanchett qui joue la nouvelle méchante Hela, l’actrice s’en donne à cœur joie et ça se voie, son personnage est plein de charisme et ses apparitions sont tellement savoureuses qu’on en a parfois le sourire au lèvre. Enfin, quelques caméos sont également agréables et offrent les meilleurs gags du film. Une petite scène avec l’apparition de Nathalie Portman et Stellan Skarsgård aurait cependant été bienvenue.

Tout ce casting et ces personnages sont intéressants mais malheureusement, à part pour Valkyrie, aucun d’entre eux n’évolue et leurs relations sont bâclées. Il y avait cependant de bonnes choses à faire avec l’arrivée d’Hela. Mais malheureusement, les relations qu’elle entretient avec Loki, Thor et Odin ne dépassent pas le stade de  « On est ennemi et je vous tuerais » alors que ces relations auraient pu être d’avantage travaillées. Il en est de même pour Odin qui pourrait avoir une personnalité plus complexe et sombre mais son traitement est lui aussi vite bâclé. Ceci constitue le point le plus décevant de ce nouveau Thor et pointe un épineux problème au sein du Marvel Cinematic Universe : une incapacité à développer correctement des relations fortes entre les héros à un tel point que les catégorie pour les personnages se résument à « ami » ou « ennemi » et cela peut changer d’un film à l’autre, c’est ce pourquoi une grande partie du public a d’ailleurs eut du mal à croire en la séparation des Avengers lors de Captain America – Civil War.

En conclusion, ce nouveau Marvel est artistiquement novateur dans son univers bien qu’il est parfois étrange. Il offre un très bon divertissement avec un bon rythme et de bonnes scènes d’action, le spectateur ne voit ainsi pas le temps passer. Malheureusement, Thor : Ragnarok reproduit les mêmes erreurs que ses prédécesseurs, à savoir un humour bas-de-gamme et des relations bâclées entre les personnages.

Avis sur l’édition vidéo

A venir…