« Léna, Rêve d’Etoile », la prochaine série diffusée sur Disney Channel

Voici la prochaine série en date à paraître sur Disney Channel : Léna, Rêve d’Etoile ! Celle-ci raconte l’histoire de Léna, une jeune fille de 1905 qui pratique la dance à l’Opéra Garnier de Paris, mais celle-ci se retrouve propulsée en 2018, au même endroit. Il s’agit d’une coproduction européenne entre Cottonwood Media, ZDF Enterprises et l’Opéra National de Paris. Le distribution de la série sera assurée principalement par Disney en France (Disney Channel) et à l’international (ABC, Hulu…). A noter que Find Me in Paris est le titre anglais de la série. Celle-ci sera diffusée sur Disney Channel dès le 14 avril 2018.

Avis sur le premier épisode

Le mercredi 28 mars 2018, nous étions conviés à découvrir en avant-première le premier épisode de la série, dans un Opéra Garnier transformé en salle de projection pour l’occasion. On vous fait part de notre impression.

Il s’agit là d’une série pour adolescents et diffusée sur Disney Channel, ne vous attendez donc pas à une future grande série, car elle ne risque pas de l’être. Ainsi, ce premier épisode est agréable à regarder, l’actrice principale porte bien l’épisode sur ses épaules, et le scénario ne nous ennuie pas. De plus, le parallèle entre le Paris de 1905 et de 2018 est intéressant, d’autant plus que la réalisation offre deux ou trois plans propres. Pour finir, l’hommage à la dance est réussi les chorégraphies sont bien faites.

Malheureusement, les qualités s’arrêtent là. On n’est bien devant une série pour adolescents, ce qui veut dire que le scénario n’a que très peu de profondeur, les personnages secondaires sont ridicules et parfois clichés, les effets spéciaux sont moches (on se demande où sont passés les 12 millions d’euros) et la fin de la série se laisse deviner. Le plus grand défaut de l’épisode restera les méchants de la série, bien ridicules et même tête-à-claques.

Le bilan ? Une série qui divertira les pré-ados, qui a quelques qualités mais beaucoup trop de défauts pour plaire à un public plus large ou même devenir mémorable. C’est du déjà-vu, Léna, Rêve d’Etoile plaira donc surement au public visé, mais c’est dommage que ça n’aille pas plus loin.

Léna, personnage destiné aux produits dérivés

Disney a déjà prévu un grand succès auprès de la série chez les plus jeunes, ainsi une gamme de produits dérivés devraient arriver à la fin de l’année avec des jouets qui seront certainement comparables à ceux de Soy Luna ou Violetta.