Hôtel New York : une nuit en suite honeymoon

Après avoir participé à la très sympathique deuxième édition du festival Electroland au parc Walt Disney Studios, nous avons eu envie de prolonger l’expérience Disney. C’était le dernier week-end de juin et, comme toute personne habitant à Paris le sait, il faisait vraiment chaud. Notre choix s’est donc porté sur un hôtel autour du lac du Disney Village (pour avoir accès à la piscine bien sûr, excluant le Ranch Davy Crockett puisque nous sommes des banlieusards sans voiture).

Nous avions déjà eu l’occasion de tester tous les hôtels autour du lac ainsi que le Disneyland Hôtel. Cependant, il nous restait encore un service « club » que nous n’avions pas encore expérimenté : l’Empire State Club de l’hôtel New York. Sachant qu’il va bientôt fermer pour rénovations pour être thématisé autour de l’univers Marvel, il n’en a pas fallu plus pour nous décider de le choisir pour notre séjour Disney improvisé.

Arrivés à la réception, nous demandons s’il reste encore de la place pour le soir même. L’hôtel n’étant pas complet, le cast member nous confirme que nous pouvons encore avoir une chambre standard. Par curiosité, nous demandons s’il reste des places en Empire State Club et le prix que ça coûterait. Il nous annonce qu’il reste effectivement des places et combien il faudrait ajouter au prix de la chambre standard pour y accéder.

Voyant qu’on hésitait, il nous propose pour le même prix, la suite honeymoon de 60m² avec les mêmes services qu’à l’Empire State Club, c’est-à-dire l’accès au lounge et à tous ses avantages (petit déjeuner, goûter l’après-midi ainsi que des rafraichissements à volonté jusqu’à 22h). Choisir la suite plutôt que la chambre standard permet également d’avoir un VIP Fastpass par personnes, comme au Castle Club du Disneyland Hôtel. Ce VIP Fastpass donne accès à volonté aux files Fastpass de toutes les attractions étant équipées de ce service, ce qui n’est pas le cas lorsqu’on réserve une chambre standard. Nous n’hésiterons plus un instant. C’est une première pour nous puisque nous n’avons jamais eu l’occasion de dormir dans une suite.

Nous quittons la réception classique pour rejoindre celle de l’Empire State Club. Nous sommes pris en charge pour terminer notre enregistrement puis le cast member nous accompagne jusqu’à notre chambre. Il nous propose d’abord d’aller voir le lounge mais nous refusons car nous étions très pressés car nous avions une réservation pour l’avant-première pass annuel des Indestructibles 2 au Parc Disneyland.

Nous prenons les ascenseurs et après avoir marché dans les longs couloirs de l’hôtel, nous arrivons enfin devant notre chambre.

Nous aurons le droit à une petite visite guidée de la chambre qui se compose d’une pièce principale avec un grand lit double, un espace salon avec un canapé (dépliable) et des fauteuils, ainsi qu’une table.

La chambre comporte également une grande salle de bain avec deux lavabos des premières toilettes. Il y a un grand placard à l’entrée qui fait face à la deuxième salle d’eau. La fenêtre offre une très jolie vue sur les jardins de l’hôtel et sur le lac du Disney Village.

Une première impression : la suite est très sombre. Il n’y a qu’une très grande fenêtre donnant sur la partie salon. Nous sommes presque obligés d’allumer les lumières en plein après-midi.

La chambre est propre et bien rangée mais la décoration n’est pas forcément moderne. Cela vient peut-être du thème de la chambre… Il y a cependant beaucoup de petits détails à regarder et on peut s’amuser à compter toutes les pommes présentes dans la décoration.

Bon plan cependant, nous découvrons que le canapé peut se convertir en lit pour permettre de coucher deux personnes de plus et il y a également une chauffeuse. La chambre peut donc accueillir jusqu’à 5 personnes ce qui, nous pensons, peut être avantageux pour une famille, plutôt que de devoir prendre 2 chambres de 4 personnes.

Nous avons à peine le temps de poser nos sacs qu’on frappe à la porte : c’est un cast member avec un chariot qui nous annonce que l’hôtel souhaite nous « offrir » un petit cadeau. Il entre dans la chambre et dépose sur la table du salon une petite bouteille de champagne dans un seau à glace, deux flûtes et une boîte de chocolats aux couleurs du 25e anniversaire. Le cast member s’éclipse, non sans nous avoir souhaité un bon séjour.

Nous décidons de garder le champagne pour plus tard : la projection des Indestructibles 2 nous attend. Après la découverte du film, nous revenons à l’hôtel dans le but de profiter du lounge : il fait excessivement chaud et nous avons très soif. Nous retournons à l’accueil de l’Empire State Club et le cast member nous indique comment accéder au lounge. Il propose de nous accompagner mais le chemin ne semble pas compliqué, nous décidons de nous y rendre seuls.

On se rend alors compte que les suites honeymoon sont en fait situées complètement à l’opposé des étages de l’Empire State Club. C’est bon à savoir pour ceux qui restent longtemps et pour qui l’accessibilité au lounge est un critère important. En effet, il faut forcément traverser tout le lobby et prendre deux ascenseurs pour y arriver ce qui peut être légèrement contraignant.

Lorsque nous arrivons, nous découvrons une salle entièrement vide. Un employé nous prend immédiatement en charge, nous place et prend notre commande.

L’ambiance du lounge, avec sa déco des années 1950, sa musique d’ambiance jazzy et le fait qu’il soit, à cette heure, entièrement vide, rappelle par certains côté l’hôtel Overlook du film Shining. Cela a un certain charme mais c’est quand même très particulier.

Nous ne nous attardons pas longtemps. D’une, le lounge est totalement vide, et nous n’osons pas vraiment parler, de deux, la piscine nous attend.

Ce n’est pas la première fois que nous testons la piscine de l’hôtel New York. D’un point de vue natation, c’est peut-être la plus pratique pour nager et faire des longueurs. Cependant, les vestiaires sont vraiment à revoir et sont ni pratiques ni accueillants.

Nous ne savons pas si c’est de savoir que l’hôtel va bientôt être rénové mais nous remarquons un peu partout des marques de fatigue. L’endroit est joli mais aurait bien besoin d’un coup de neuf et nous aurons globalement le même avis sur la suite honeymoon.

De retour à la chambre, nous décidons d’ouvrir le champagne et de le déguster avec les chocolats.

Il est temps pour nous de dormir dans le très grand lit que propose la suite.

Le lendemain, nous traversons de nouveau tout l’hôtel afin de nous rendre au lounge pour le petit déjeuner.

Un peu de lecture s’impose…

Après s’être bien remplis la panse, il est temps pour nous de retourner à la chambre afin de faire nos valises pour la libérer à 11h00.

Notre conclusion :

Nous revenons de notre séjour globalement satisfait, parce que la décoration de l’hôtel conserve encore, malgré les années, un certain charme. Nous avons également apprécié de découvrir les services de l’Empire State Club et les petites attentions du service suite, le personnel étant tout à fait charmant.

A notre avis, il est clair que sa durée de vie dans cet état est limitée. En effet, certains éléments de l’hôtel apparaissent clairement datés. En réalité, il semble toujours être sur le fil du rasoir, oscillant sans cesse entre le rétro chic et le tout simplement dépassé. De plus, l’hôtel New York ne jouit pas comme le Disneyland Hôtel d’une aura magique qui lui permet de glisser à travers presque tous les outrages du temps.

La prochaine fois que nous reviendrons, cela sera probablement pour y découvrir la nouvelle thématisation autour des Avengers, et nous avons déjà hâte.

A prix égal et pour un prochain séjour, le Newport Bay Club reste encore dans nos cœurs !