Blue – Notre critique !

Fiche info

  • Date de sortie française : 28 mars 2018
  • Titre en VO : Dolphins
  • Sortie étasunienne : 20 avril 2018
  • Production : Disneynature
  • Budget : Inconnu
  • Recettes mondiales : A venir…
  • Nombres d’entrées en France :  A venir…
  • Sortie vidéo : A venir…
  • Réalisateurs : Alastair Fothergill et Keith Scholey

Création du film

Le projet est annoncé en 2015. En 2017, il est annoncé que Blue sera réalisé et produit par l’équipe de Grizzly et Félins.

Notre avis sur le film

La sortie française de Blue concorde avec les 10 ans de naissance du label Disneynature, aujourd’hui dirigé par Jean-François Camilleri (également PDG de Disney France). Ce label perpétue une vieille tradition de Disney à produire des documentaires animaliers. En effet, à la base, Walt Disney avait créé les True-Life Adventures, une série de documentaires animaliers qui lui tenait à cœur. En 2008, la tradition revient avec Disneynature et le film Les Ailes Pourpres, qui est donc la première production de ce label. Et si il est une grande qualité que l’on ne peut renier à tout ces documentaires, ce sont leurs images magnifiques.

Ainsi, Blue a évidemment cette qualité d’avoir d’excellentes images. Mais il ne se contente pas de ça, les réalisateurs nous livrent des plans vraiment magnifiques des océans, parfois originaux ou même dignes de productions non-documentaires, les zooms sur les espèces augmentent encore d’un cran en qualité. Bref, c’est un des documentaires, voire le documentaire, avec les plus belles images qui peuvent être. Certains plans et scènes resteront forcément dans les mémoires après visionnage, comme des combats d’animaux qui réussissent à être épiques. De plus, l’océan filmé de nuit a vraiment une ambiance et des images magnifiques. Nous avons eu un gros coup de cœur pour ces scènes d’une qualité exceptionnelle et qui valent le détour dans une salle de cinéma.

Voilà pour les images qui sont le point fort du film, malgré quelques fautes de cadrage parfois, mais au vue des conditions de production, c’est déjà exceptionnel. Malheureusement, Blue est un documentaire qui souffre d’un gros défaut, c’est que peu des animaux présentés sont mémorables. En effet, alors que Disneynature nous a habitué à suivre un animal auquel on s’identifiait pour comprendre une espèce, ici, on ne retient que les espèces mais aucun « personnage », autant que l’on puisse utiliser ce terme. Ce fait est problématique. En effet, si on ne différencie pas ou peu de personnages, l’histoire devient alors presque une coquille vide, certes très belle, mais tout de même vide. Et malheureusement, cela laisse place à quelques longueurs pendant le visionnage.

La voie-off est assurée par Cécile de France en VF et par Owen Wilson en VO. Un bon point et un mauvais pour ce qui est énoncé. Le bon point, c’est qu’il n’y a pas un rabâchage de « Attention, ne polluer la planète », le message est ainsi passé bien plus subtilement en nous faisant aimer la planète et en comprenant aussi sa fragilité. Le mauvais point, c’est lorsque que l’on a finit le visionnage, peu de choses nous restent vraiment en tête sur les espèces présentées.

Finalement, Blue vaut vraiment le détour pour ses images, ses plans, sa réalisation, son défi technique et la beauté de l’océan et de ses espèces, filmés comme jamais auparavant. Le bande-originale est également jolie et aide à renforcer l’épique ou la beauté de certaines scènes. Malheureusement, le spectateur retient peu de choses de ce film si ce n’est la beauté de certaines espèces, mais bien peu concernant leur mode de vie. Le manque cruel d’individu identifiable se fait ressentir et fait parfois traîner le film en longueurs.

Notre avis sur l’édition vidéo

A venir…